PARTICIPATION

Projet d’implantation :

L’art relationnel en milieu urbain

Le projet consiste à créer un nouveau modèle d’intervention pour développer l’art relationnel en milieu urbain en utilisant le monde imaginaire du citoyen comme vecteur de communication. Il s’agit de former des équipes pouvant animer, filmer et diffuser les histoires du public inspirées par les images abstraites de l’interface 55 ICÔNES intégrée dans une installation multidisciplinaire.

Participez à nos interventions extérieures comme animateur ou vidéaste:

info@artrelationnel.com

Contexte de réalisation

Les nouvelles possibilités technologiques, associées à une communication par écran interposé, font des ravages et engendrent souvent une incapacité à approfondir ses relations sans l’apport du numérique (logiciels, applications Web, réseaux sociaux). Par ailleurs, les milieux urbains deviennent de plus en plus multiethniques, ce qui peut poser un problème d’intégration et de communication interculturelle. Le contexte actuel de transformation sociale en milieu urbain est donc propice au développement d’un art populaire axé sur la valorisation de l’imaginaire collectif grâce à des exercices de storytelling publics. Donner la parole à ceux et celles qui désirent explorer leur monde imaginaire favorise les contacts de tous genres et provoque souvent des conversations qui ne pourraient se manifester autrement. (La couronne d’un roi https://youtu.be/kRvLhx3_QTc ) L’ensemble du projet multidisciplinaire propose une animation sur différents sites d’intervention pour susciter de nouvelles interactions, briser l’isolement numérique et développer un modèle d’art relationnel applicable dans différents espaces publics urbains (parcs, squares, espaces communautaires).

Les histoires racontées par les participant(e)s, tous âges et toutes cultures confondus, serviront de tremplin relationnel à des interactions dirigées, où la source d’inspiration sera l’interprétation d’une composante imagée d’une œuvre d’art perçue comme une interface utilisateur : L’interface 55 ICÔNES. Le fait de raconter une petite histoire devant un auditoire hétérogène en interprétant des symboles primitifs (des archétypes) déclenche automatiquement de nouvelles façons de « jouer » avec son monde imaginaire. ( La Goutte d’eau maîtresse https://youtu.be/fW2TEHNEVg0 )

Plusieurs citoyen(ne)s au Québec se sont déjà portés volontaires pour dévoiler leur processus imaginatif en public, car ils y ont vu une expérience relationnelle qu’ils pourraient répéter avec leurs proches. À plusieurs reprises, nous avons constaté que les parents, dans un espace d’animation publique, écoutent plus attentivement ce que racontent spontanément leurs enfants. (Commentaires Famille https://youtu.be/sRnOGmjLozw ) Une petite histoire de 60 secondes peut déclencher des conversations sur des sujets très personnels et donner rapidement une occasion de changer d’angle relationnel avec un auditoire très diversifié. Les communautés culturelles apprécient également de pouvoir conter des histoires, parfois dans leur langue, car elles y voient une occasion d’exprimer publiquement, sans règles, ni censure, une poésie ou une philosophie directement liée à leur bagage culturel. L’impact social est non seulement d’ordre relationnel, mais aussi pédagogique, car les conteur(euse)s pourront transmettre cet apprentissage du langage symbolique à leur communauté afin de faciliter la communication et le vivre ensemble.

( L’espace imaginaire à Paris https://youtu.be/5wn9wRqqAkw )

Pertinence d’implanter le projet multidisciplinaire en milieu urbain

Il n’existe pas de « borne relationnelle » à caractère ludique en milieu urbain telle que l’installation multidisciplinaire proposée, où le langage symbolique sert de courroie de transmission à une communication ouverte et inclusive. Cette expérience ludique inspirante pour tous les citoyen(ne)s pourra être filmée et diffusée (en différé) sur le Web. Les milieux urbains pourraient devenir ainsi un fabuleux laboratoire à ciel ouvert valorisant, dans un espace dédié, des ateliers et des formations sur le langage symbolique et son incidence sur la communication.

(Tourisme de famille https://youtu.be/S8vJz6uK5u4 )

La première retombée de l’implantation du concept est d’offrir aux citoyen(nes) une écoute active de leur monde imaginaire et de valoriser un vivre ensemble axé sur un langage imagé universel : les symboles. Les interventions ont toutes l’intention de montrer comment notre imaginaire collectif influence, modifie et transforme notre façon d’être en relation dans un environnement social en perpétuel changement.

Camp de jour https://youtu.be/R2M0vV4y41I

Faciliter la discussion avec le jeu 55 icônes https://youtu.be/FYY9bI-6AGU

Théâtre de Guignol 2017 https://youtu.be/X_QBLekSDnc